Mieux comprendre
LA CONTREFAÇON DE MÉDICAMENTS

Un médicament, c’est quoi ?

  • • Le médicament sert à guérir, à identifier ou à prévenir une maladie.
  • • Grâce à son principe actif, le médicament permet de corriger ou de modifier les fonctions organiques.
  • • Le médicament est composé d'un ou plusieurs principes actifs.
  • • Un médicament n’est donc pas un produit comme les autres : sa fabrication et son action sont contrôlées avec soin et il ne peut être vendu sans autorisation.
  • • Pour les animaux, on parle de "médicaments vétérinaires".

Et le faux médicament alors, késako ?


 

Une illusion

 

Un faux médicament, c’est un produit qui a l’apparence d’un médicament, mais qui n’en est pas un. Il peut contenir les bons ingrédients (mais en quantité insuffisante ou excessive) ou les mauvais ingrédients.


 

Une escroquerie

 

Le faux médicament est fabriqué par des trafiquants pour tromper le malade en lui faisant croire qu’il le soigne. C’est un leurre.


 

Un danger

 

Le faux médicament est au mieux inefficace (pas de principe actif) et au pire mortel (contient un produit toxique). Mais, parce qu’il ne soigne jamais convenablement et parce qu’il est fabriqué dans la clandestinité sans aucun contrôle sanitaire, le faux médicament est toujours dangereux.

Pourquoi il existe des faux médicaments ?

Parce qu’il s’agit d’un trafic très rentable. Pour 1 $ investi dans les faux médicaments, les spécialistes estiment qu’un criminel peut gagner 200 à 450 $. De plus, s’il se fait prendre, le trafiquant risque une peine beaucoup moins lourde que s’il avait commis d’autres crimes (trafic de drogue ou fausse monnaie).

Attention, le faux médicament ce n’est pas un médicament générique, ni un placébo

Un médicament générique est une copie autorisée d'un médicament original. Cette copie est légale quand le brevet qui protège l’original tombe dans le domaine public. Réglementés, les génériques ne posent donc aucun problème en termes de santé publique. Mais il arrive parfois qu'ils soient aussi contrefaits.

Un placebo est un médicament « neutre », c’est à dire sans principe actif. Le placebo est utilisé lors d’essais cliniques comme médicament de comparaison pour vérifier l’efficacité réelle du médicament testé.

UN PROBLÈME PLANÉTAIRE

Dès qu’un pays relâche son effort, il se retrouve surexposé au trafic de faux médicaments. => Plus d’infos

EN CAS DE DOUTE, QUE FAIRE ?

Si vous êtes en présence d'un faux médicament ou même si celui-ci vous paraît juste suspect, signalez-le !
=> Plus d’infos

idee-recue

« La contrefaçon, ce n’est pas méchant, ni dangereux »

La contrefaçon est l’action de reproduire une œuvre sans l’accord de son inventeur. Le but du contrefacteur est de faire du profit en créant une confusion entre le produit original et l’imitation qu’il vend. Or, s’approprier quelque chose qui appartient à quelqu’un d'autre pour s’enrichir, cela correspond à la définition même du vol. Mais, dans le cas du médicament, le trafiquant se rend aussi et surtout coupable de jouer avec la santé de la personne qu’il escroque. Il lui vole son argent (puisque le patient n’est jamais complice), mais surtout il risque de l’empoisonner et l'empêche de se soigner efficacement.
Si le patient souffre d’une maladie grave, c’est véritablement criminel !

Actualités

Vecteur de commercialisation mondial, internet fournit aux trafiquants de faux médicaments un outil marketing idéal pour une commercialisation à grande échelle de leurs produits. Depuis sa création en 2010, l’Institut international de Recherche Anti-Contrefaçon de Médicaments (IRACM) lutte contre la contrefaçon de médicaments dans le monde. Acheter des médicaments en ligne peut présenter un risque […]

Lire la suite


site-voyage-mockup1
À la veille des congés estivaux et des départs de nombreux vacanciers français à l’étranger, l’Association Nationale des Etudiants en Pharmacie de France (ANEPF) , l’Institut de recherche Anti-Contrefaçon de médicaments (IRACM), l’Institut national de la propriété industrielle (INPI), l’ordre national des pharmaciens (ONP) et le Comité National Anti-Contrefaçon (CNAC) lancent une campagne nationale pour […]

Lire la suite


Campagne-conseils-patients
L’IRACM lance une campagne nationale LE FAUX MÉDICAMENT, KÉSAKO ? Édition 2016 pour alerter le grand public sur les dangers des faux médicaments et conseiller les patients sur l’achat de médicaments en ligne et la conduite à tenir en voyage   Le 1er juillet 2015, l’IRACM a lancé une campagne de sensibilisation et d’information pour […]

Lire la suite


Toute l’actualité